Vapeur Val-de-Travers / Saint-Sulpice

Le Vapeur Val-de-Travers (VVT)

Train à vapeur

En 1983, alors que le Régional Val-de-Travers (aujourd’hui TransN) fête son jubilé, germe l’idée de faire circuler au Val-de-Travers un train à vapeur touristique.

L’aventure commence par l’acquisition de la locomotive à vapeur Cockerill no. 2951 qu’il faut d’abord longuement restaurer dans l’ancien dépôt à combustible de la gare de Fleurier. Mais finalement, le VVT réalise que cette locomotive ne pourra pas tracter le convoi. Il faut alors trouver une autre solution qui se profile en Autriche. Cette locomotive à 3 essieux, la « Krauss-Maffei » est la machine qu’il leur faut. Mais les démarches sont longues, insufflant le surnom de « Désirée » à la machine qui rejoint finalement le Val-de-Travers en deux jours et deux nuits.

Manquent maintenant les wagons. Entre 1985 et 1986, trois voitures à arceaux sont récupérées. Elles seront bientôt quatre. Le convoi est fonctionnel et peut déambuler, fumée au vent, dans la vallée et au-delà.

Aujourd’hui, le VVT est une référence. Son dépôt de Saint-Sulpice abrite 11 locomotives à vapeur originaires de sept pays différents, dont trois sont aujourd’hui en service. C’est tout simplement le plus important parc de locomotives à vapeur à voie normale de Suisse. Tous les samedis, le dépôt se transforme en musée et accueille les curieux autour de ses collections.

Infos pratiques

Trajets en locomotive à vapeur de mai à octobre, entre Travers et St-Sulpice. Train fondue entre St-Sulpice et Les Verrières.

Dépôt du VVT
2123 St-Sulpice
Téléphone : 032 861 34 98
Site internet : www.vvt.ch


Sites internet et films d'entreprise