Piaget et La Côte-aux-Fées / Val-de-Travers

Piaget et La Côte-aux-Fées

La Côte-aux-Fées au Val-de-Travers 1874. Dans la ferme familiale, un fils d’agriculteur du nom de Georges Edouard Piaget installe son premier atelier d’horlogerie à La Côte-aux-Fées. Il s’y consacre à l’élaboration de mouvements de haute précision qu’il propose ensuite aux grandes marques horlogères de l’époque.

La précision de Piaget devient vite renommée et toute la famille est mobilisée. En 1911, Timothée Piaget, fils de Georges Edouard, reprend l’affaire familiale et conforte ses exigences. Une manufacture remplace désormais le petit atelier de la ferme familiale.

En 1934, Piaget ne se contente plus de son statut de sous-traitant et choisit de créer sa propre marque. Valentin et Gérald Piaget, deuxième génération à la tête de l’entreprise, se chargent de la promotion de leurs nouvelles montres dans le monde entier. La demande est telle que la production ne suit plus ; une nouvelle manufacture est construite, toujours à La Côte-aux-Fées. Moderne, elle répond aux nouvelles exigences techniques et développe aussitôt des mouvements extra plats.

En 1960, Piaget réalise un record. Ses horlogers conçoivent le Calibre 12P qui devient, avec ses seulement 2,3 millimètres d’épaisseur, le mouvement automatique le plus plat du monde.

En 2014, la Maison Piaget fête son 140e anniversaire.